J’ai eu 35 ans

IMG_20160601_210137

Et depuis …

J’ai diné dans un bon restaurant en tête à tête avec mon mari.

J’ai reçu un splendide bouquet de pivoines.

J’ai refait le monde pendant des heures avec une amie très chère en sirotant un bon vin rouge.

J’ai jardiné au soleil en papotant avec une super nana.

J’ai été émue par la carte d’anniversaire de mes collègues.

J’ai promené mon chien main dans la main avec mon amoureux.

J’ai manIMG_20160602_221729gé des fraises.

J’ai joué du Simon et Grafunkel au piano.

J’ai acheté des sandales.

J’ai chanté sous la pluie avec mes élèves.

Et j’ai fait la chenille sur la danse des sardines à la fin de la kermesse …

 

 

Demain j’aurai 35 ans…

Et je ne cesse de pleurer…

Je pensais qu’à 35 ans j’aurais une famille.

Je pensais qu’à 35 ans, je me sentirais femme.

Je me souviens d’un gynéco, qui voulant être rassurant, m’avait dit, il y a quelques années : « Mais vous êtes jeune madame, ce n’est pas comme si vous aviez plus de 35 ans ! ».

Et maintenant, j’y suis … toujours sans enfant et je me dis que, maintenant, de toute façon, il est trop tard. J’ai dans la tête tous les chiffres montrant la baisse de fécondité, l’augmentation des fausses couches passés 35 ans …

Ça a quelque chose d’absurde, de nombreuses femmes dans mon entourage ont des enfants après 35 ans, et de toute façon voilà plus d’un an que nous avons décidé de stopper les traitements…

Il n’empêche que le cap est difficile à passer … surtout après la classe verte, la fête des mères, en arrêt pour une gastro, avec des travaux à la maison et des règles douloureuses pour couronner le tout … La vie n’est pas juste dirait ma maman …

anniversaire