Petits couteaux dans la plaie

Se lever le samedi pleine d’assurance :

– trouver un faire part de naissance dans la boite aux lettres

– retrouver une ancienne copine de classe, enceinte jusqu’aux yeux :

« Oh ben il était pas prévu celui-là, on est partis en vacances à 3 et on est revenus à 4 »

– participer à une réunion de famille et se sentir à côté de la plaque au milieu des parents, grands-parents… surtout quand la discussion part sur les allocations familiales et la politique nataliste de la France.

Et se sentir à nouveau toute petite le dimanche soir.

Mais qui adore les dimanches soirs finalement ?

Publicités

Une réflexion sur “Petits couteaux dans la plaie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s